Principes de base - Entretien régulier du véhicule

L'entretien joue un rôle essentiel dans l'économie de carburant, en effet, conduire avec un véhicule dont les pneumatiques sont sous-gonflés (c'est à dire à une pression insuffisante) conduit non seulement à un échauffement du pneumatique pouvant avoir pour effet l'éclatement de ce dernier, mais également génère une surconsommation de carburant pouvant atteindre 8%.... De quoi réfléchir sur l'entretien de nos véhicules.... Par ailleurs, conduire avec un véhicule excessivement chargé ou avec une galerie conduit également à une sur-consommation de carburant... De quoi réfléchir sur notre comportement... D'autres paramètres entre en ligne de compte comme le carburant, la fréquence de la vidange, la géométrie, etc...


1° Pression des pneumatiques

Le graphique ci-dessous parle de lui-même, plus la pression des pneumatiques est basse, plus la consommation de carburant est importante, c'est pourquoi il est très important pour faire des économies de carburant de bien surveiller la pression de ses pneumatiques (qu'ils soient gonflés à l'azote ou pas).

En première approche on pourrait penser que la pression préconisée par le constructeur est celle la mieux indiquée pour le véhicule que l'on utilise, or ce principe n'est pas entièrement vrai. En effet, la pression préconisée par le constructeur est en fait fonction du pneumatique utilisé (marque et type de pneus) et surtout d'une équation entre consommation de carburant et confort pour les passagers. En fait plus la pression des pneumatiques est élevée, moins le véhicule consomme et moins le véhicule est confortable.

Pourquoi ? La raison est relativement simple à comprendre, le confort d'un véhicule est principalement basé sur l'amortissement des irrégularités de la route, les pneumatiques et les suspensions jouent un rôle important à ce niveau là. Lorsque la pression des pneumatiques est augmentée (sans toucher aux suspensions), ces derniers sont plus durs et par conséquents on ressent beaucoup plus les irrégularités de la route. Lorsque les pneus sont sur-gonflés, il sont donc plus dur, mais de plus, la résistance de la bande de roulement est réduite : les pneumatiques offrent moins de résistance au roulement du véhicule. Par conséquent, le véhicule consomme moins.

L'idéal est donc de trouver un compromis entre sur-gonflage des pneumatiques et confort de conduite. Personnellement, je surgonfle mes pneumatiques de 0,2 bars.

Pour ceux qui souhaiteraient allez plus loin sur le réglage de la pression des pneumatiques, vous pouvez consulter la rubrique "principes avancés - pression des pneus".

2° Géométrie

La géométrie du véhicule (ou parallélisme) est importante à plusieurs titres :
- elle évite l'usure prématurée des pneumatiques,
- elle permet d'avoir une direction stable,
- elle évite des sollicitations mécaniques non souhaitables pour les suspensions
- et bien sûr, elle permet d'économiser du carburant !!!!!

En effet, la géométrie du véhicule permet de limiter la résistance au roulement du véhicule, si les roues sont mal alignées, cela génère des frottements qui usent en particulier les pneumatiques (usure irrégulière des pneumatiques).

Conseil : faites vérifier régulièrement votre géométrie (le coût est d'environ 60 euros), mais vous économiserez vos pneumatique, du carburant et ménagerez la mécanique de votre véhicule.

3° Changement régulier du filtre à air

Un filtre à air sale réduit le flux d'air arrivant à la chambre de combustion du moteur. Cela affecte la consommation en carburant, car pour atteindre la puissance dont le moteur a besoin, plus de carburant est alors utilisé. Cela est particulièrement vrai sur les véhicules ne disposant pas de l'injection électronique (ce qui devient de plus en plus rare). Sur des véhicules modernes, dotés de systèmes d'injection électronique, l'encrassement du filtre à air conduit principalement à une perte de puissance, car l'alimentation en carburant est calculé par rapport à la quantité d'air admise.

4° Vidange

Un moteur propre est plus souple et plus efficace. Avec l'utilisation, l'huile du moteur perd ses propriétés thermiques et lubrifiantes. Ceci implique plus de résistance interne du moteur et donc une perte de puissance qui est compensée par l'utilisation de plus de carburant. Il est donc important de réaliser une vidange régulière de l'huile moteur du véhicule.

Pour de meilleurs résultats, il est conseillé d'utiliser des huiles de synthèse plutôt que des huiles minérales. Ces huiles durent plus longtemps que les huiles minérales (2 à 3 fois plus longtemps) et offre une protection accrue du moteur et donc permet de prolonger sa durée de vie. En dépit du coût plus élevé des huiles de synthèse, les bénéfices à long terme sont plus importants que le coût de l'huile elle-même.

5° Choix du carburant

Certaines marques de carburant offre moins d'énergie par litre, à savoir que plus le carburant est dense, plus il contient de lénergie. Moins il y a d'énergie contenue dans un carburant, plus vous devrez en utiliser pour réaliser un parcours. Certes ce carburant est généralement plus cher, mais vous parcourez plus de kilomètres.

Choisir un carburant parmi les trois premières grandes marques vous assure d'avoir un carburant de qualité. Beaucoup d'éco-conducteurs américains et canadiens, très méticuleux, conservent et archivent leur données sur leurs économies de carburant. Le consensus général, aux US et au Canada, est que le meilleur pétrolier est Shell qui dispose du meilleur carburant en terme de qualité.

 

Eco-véhicules
Liens et contact
www.ecoconduite.org developped by D. SCHEEHL - Tous droits réservés