Principes de base - Conduire avec des régimes moteurs bas

La puissance nécessaire pour maintenir une vitesse constante est relativement faible. Par conséquent, un rapport de vitesse haut peut être engagé sans aucun problème à des régimes moteur faibles. Cela conduit à une économie de carburant et en aucun cas à une altération du moteur, spécialement si il est correctement entretenu.

L’idée que la pédale d’accélérateur est directement reliée à la consommation de carburant est souvent erronée pour un moteur à essence typique. La pédale d’accélérateur agit uniquement sur la valve d’admission d’air qui contrôle la quantité d’air entrant dans le moteur. Sur la base du contrôle de cette valve et aussi sur d’autres facteurs comme le régime moteur, la quantité de carburant à utiliser est calculée par le module de contrôle du moteur (injection électronique). Chaque petite réduction du régime moteur signifie que moins de carburant est nécessaire.

Pour économiser du carburant en ralentissant ou en stoppant, il suffit de décélérer doucement en relâchant la pédale d’accélérateur en laissant une vitesse, si possible le rapport de vitesse le plus haut afin de limiter les frottements !

Les véhicules diesels et essence construits depuis 1990 sont généralement équipés avec un système d’injection électronique qui coupe l’alimentation en carburant du moteur quand celui-ci ralenti (pédale d’accélérateur relâchée et une vitesse engagée, ce que l’on appelle communément le frein moteur). L’avantage du frein moteur est qu’il peut être utilisé pour économiser du carburant : par exemple, en relâchant l’accélérateur à temps quand on approche d’un feu de signalisation. Cela entraîne également à réduire l’utilisation des freins, réduisant ainsi également les coûts de maintenance. Le frein moteur n’a pas seulement des effets positifs sur la consommation de carburant, mais aussi sur la réduction des gaz à effet de serre, la sécurité du trafic, la fluidité du trafic et améliore le confort des passagers.


Dans le cas des véhicules plus anciens munis de carburateur et pour des anciens véhicules diesel (généralement construits avant 1990), il n’y a pas de différence, en décélèrant avec ou sans frein moteur, le carburateur est un équipement mécanique qui n’est pas équipé d’une coupure électronique de carburant. Ces véhicules consomment autant de carburant en utilisant le frein moteur qu’au ralenti. Néanmoins, relâcher la pédale d’accélérateur pour décélérer sur ces véhicules anciens permet toujours de préserver les freins et d’en accroître leur durée de vie.

Eco-véhicules
Liens et contact
www.ecoconduite.org developped by D. SCHEEHL - Tous droits réservés